La guilde De Gaia

coven des pretres et pretresses de la Déesse
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rêver, le début

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hermine

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 43
Localisation : vaucluse

MessageSujet: Rêver, le début   Lun 13 Aoû - 14:16

Se souvenir de nos rêves

Faisons nôtres ces heures qui nous échappent, comme autant de voyage en amnésie.
Afin de vous perfectionner, entraînez-vous à vous remémorer le contenu de vos rêves.
Placer sur la table de chevet un bloc de papier et un crayon, une lampe torche pour ne point réveiller l'autre rêveur qui n'a pas forcément le même rythme de sommeil. Ce rite ajouté au fait de répéter la phrase "je me souviendrai de mes rêves", renforce le conditionnement de la mémoire. Dès la fin du rêve, rester allongé et décrire en son fort intérieur les faits, paroles, couleurs, lieux en employant des termes précis. Puis s'assoir sur le bord du lit, allumer la lumière et recopier ce que l'on vient de se raconter sans rien censurer. Garder ses boules quiès aide fortement à la chose afin de n'être perturbé par aucune parole extérieure.
Au cas où le temps manque pour écrire le rêve (journée de travail, urgence...), le raconter à haute voix à n'importe qui, même peu attentif, le chat à moitié hagard fera tout aussi bien l'affaire que le compagnon, qui lui-même est peut-être en train de se souvenir de sa propre nuit et que vous distrairez.
Vous lui conterez l'histoire plus tard si cela l'intéresse, car vous constaterez que le simple fait de l'avoir énoncé tout haut vous permettra de l'intégrer exactement comme un texte que vous auriez lu, ou un film vu. Pour ceux qui se réveillent plusieurs fois par nuit et qui n'ont aucune difficulté à se rendormir, la meilleure solution est l'écriture automatique dès l'ouverture de l'oeil, ce qui évite quelques ruptures dans le récit.

Maitriser le cours du rêve

Tout rêve n'est pas bon à être raconté à un tiers surtout proche, une censure s'opère alors. la page blanche est meilleures réceptrice, neutre et sans voix. Certains exercent une censure directe vis-à-vis d'eux mêmes, ils prétendent alors que leurs rêves sont décousus, sans signification, inintéressants. Belle façon de s'interdire les euls dérapages qui nous sont permis puisqu'ils n'engagent que nous-mêmes!
Dès le rêve écrit, se recoucher et se préparer à un autre voyage, on peut ainsi mémoriser trois à quatre aventures qui souvent se suivent, surtout si on le souhaite et si l'on en maîtrise le cours. J'ai ainsi reçu la solution d'un rêve au cours du suivant, telos deux épisodes qui se suivent. Cela nécéssite ce que j'appelle la fonction du rêve sous contrainte et ne peut se pratiquer qu'en seconde section. Au sortir d'un rêve, après vous l'être raconté intérieurement, vous replongez direct dans le sommeil en répétant le sujet que vous souhaitez voir revenir.
Les rêveurs entraînés excellent à la "dérive" : au cours du songe quand l'évolution leur déplaît, ils décident d'orienter l'histoire vers une autre issue.

L'art de se sortir d'un mauvais pas ou d'un continuer un meilleur.

Plus vous avancerez dans la mémorisation du contenu de vos songes, mieux vous excellerez en son contrôle, car dès que l'obstacle infranchissable surviendra réfléchirez, en vieux baroudeur conscient de rêver et vous pourrez comparer avec une situation identique précédente.
Ainsi vous ne recommencerez pas deux fois les mêmes erreurs. Cette option apparaît automatiquement sous forme de choix (le rêveur juvénil subit), s'orienter vers le mieux pour soi (n'oublions jamais que nous sommes entre nous et nous), on peut changer de lieu (de niveau) en un instant, faire disparaître un intrus etc...
Ce n'est pas pour rien que les jeux videos obtiennent un intense succès, ils reproduisent virtuellement ce que le rêveur expérimente. Les virtuoses font d'une agression une rencontre amoureuse, d'une masure un château et d'un meurtre une extinction finale. Les rêveurs ont donc toutes les cartes en main, mais il semblerait que les joueurs virtuels ne sachent pas transposer leur technique à leurs nuits, ce qui est dommage car leur entraînement devrait leur profiter.

claude Cordier, dans "Rêve de Femmes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rêver, le début
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guilde De Gaia :: Pratique rituellique(magie) :: Magie Onirique-
Sauter vers: