La guilde De Gaia

coven des pretres et pretresses de la Déesse
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lune et fécondité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hermine

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 43
Localisation : vaucluse

MessageSujet: Lune et fécondité   Lun 13 Aoû - 0:51

Voici un extrait du livre "La Terre des Femmes et ses Magies", de Jocelyne Bonnet :

La lune, grande acoucheuse
Hécate, Artémis, Diane, Junon Lucina sont depuis l'antiquité les noms sous lesquels les femmes grosses invoquaient la Lune, grande accoucheuse. Plutarque aussi rappelait que la pleine lune facilite les accouchements.
"le soleil fait l'année et la lune fait les mois. Du reste, il ne faut pas croire que ces deux astres soient simplement les images des deux divinités; Jupiter est en substance le soleil, et Junon est en substance la lune. C'est pour cela que cette déesse est appelée Junon, mot qui indique la jeunesse, ou le rajeunissement de la lune; elle est aussi appelée Lucine, c'est-à-dire brillante et lumineuse : et l'on croit qu'elle secourt les femmes dans le travail de leurs enfantements, comme le prouve cette invocation :
Astres qui fournissez votre course admirable
Lune, aux enfantements propice et favorable."
Ces croyances se maintinrent si bien qu'au XXème siècle des gynécologues tentèrent de vérifier la proposition du savoir populaire qui veut que les accouchements soient plus fréquents aux changements de lune, et surtout aux nouvelles et pleines lunes.
Une coutume de l'Ulster au XIXème siècle, relatée par Saintyves, rappelle un rite de protection que les sages-femmes utilisaient avant de procéder à un accouchement. Avant de franchir le seuil de la maison, elles traçaient une croix aux quatre coins de la maison et récitaient : "Il y a quatre coins à son lit, quatre anges à sa tête, Matthieu, Marc, Luc et Jean. Dieu bénisse le lit où elle repose. Nouvelle lune, nouvelle lune, Dieu nous bénisse, Dieu bénisse cette maison et cette famille."
la matrone invoquait la Lune maîtresse des enfantements, la sage-femme moderne évoque les phases de la Lune propice aux accouchements. Elle a le mérite rare pour une femme de baptiser chrétiennement les enfants nouveau-nés en danger de mort. L'Eglise chrétienne fait une grande concession en permettant que ces femmes puissent être momentanément ministres de la foi. Seules les sages-femmes assermentées auront ce rôle religieux, qu'elles détenaient antérieurement comme antiques prêtresses des déesses-mères, intermédiaires de l'au-delà.
Au sein des différentes religions, la Lune représente l'astre des transformations, des passages de vie à mort, de mort à vie. La femme enceinte et la matrone initiée et iniciant à l'accouchement sont des intermédiaires.
L'origine lointaine du nom de la Lune, Arma, dans la langue indo-européenne des Anatoliens signifie "grosse, gravide". Les autres termes du vocabulaire hittite ayant cette même racine sont armanri : le "croissant", armah : "engrosser", armahatar : "menstrues", arman : "maladie, faiblesse, armuwal : "action de la lune". A la différence, les Indo-européens en général, Indiens, Grecs et Latins mettent le terme "lune" en relation avec le caractère lumineux de l'astre nocturne, en sanskrit : çandramah, en grec : sélénê, en latin : luna. Bien plus tard, les Phrygiens introduisirent en Asie Mineure le dieu Mên. La racine indo-européenne mên fait référence à la lune en tant que mesure de jours, comme le grec mên, le latin mensis, le germanique môn, l'anglais moon, month, l'allemand Mond, Monat;
Dans les religions antiques, comme ces références linguistiques le rappellent, le dieu ou la déesse de la lune est le luminaire qui éclaire les ténèbres. la Lune est aussi celle qui préside aux transformations de la phase fécondité-vie et de la phase mort : l'accouchement étant une des étapes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lune et fécondité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Lune de Little Big Sackboy
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» Le coup de lune........
» [Terre - La lune] L'attaque de l'Ecole De La Navy.
» [Fanfic] Lorsque la Lune sourit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guilde De Gaia :: Pratique rituellique(magie) :: Magie lunaire-
Sauter vers: